Témoignage de Sacha Bourgeois-Gironde, auteur de "Être la Rivière"

Mis à jour : sept. 28

Pourquoi faire d'une rivière ou d'un fleuve, ou de toute autre entité naturelle, une personne selon la loi? En quoi cela est-il susceptible de contribuer à la protection de cette entité? Est-ce que cela ne se démarque pas trop de nos conceptions habituelles de ce qu'est une personne d'une part, et de ce qu'est la nature d'autre part ? Ayant étudié le cas exemplaire de la personnalisation juridique du fleuve néo-zélandais Whanganui, je crois pouvoir avancer les raisons suivantes. La personnification juridique d'une rivière induit une modification de nos comportements à son égard, et avant tout de nos conceptions et comportements économiques vis-à-vis de ce que nous nommons un bien public ou un bien commun. En devenant une personne, une rivière cesse d'être un bien. Des formes spécifiques d'altruisme vis-à-vis de cette personne d'un autre genre peuvent alors se faire jour. Cette approche juridique produit une autre forme de décentrage. Nous faisons un peu de côté par rapport au droit de l'environnement, ainsi que par rapport aux dispositions constitutionnelles visant à garantir l'accès à un environnement humain. La vision anthropocentrique du droit fait place à des droits subjectifs de la nature, et donc peut aider, car le droit est un instrument plastique et potentiellement efficace, à remettre l'humain au sein d'un monde dont il cesserait d'être seulement maître et possesseur, un monde sans privilèges ontologiques. Il n'y a pas de raison non plus de penser que le cas du Rhône est foncièrement différent de celui de la Whanganui. Certes, les Rhodaniens ne sont pas des Maoris. Ils n'ont peut-être pas le même rapport à leur fleuve. Mais c'est le fleuve qui peut faire le peuple ou la tribu, pas l'inverse. Et on peut dire que le Rhône est également une entité vivante, dans ses parties physiques - "de la montagne à la mer" - et ses aspects métaphysiques encore à construire.

Sacha Bourgeois-Gironde

Droit et économie comportementale : Université Paris 2 & Ecole Normale Supérieure

auteur de "Etre la Rivière - Comment le fleuve Whanganui est devenu une personne vivante selon la loi", PUF, 2020.

https://www.puf.com/content/%C3%8Atre_la_rivi%C3%A8re

Nous contacter

Contactez l'association id·eau, imagination durable pour l'eau douce pour en savoir plus sur nos activités et notre actualité.

ADRESSE

TELEPHONE

EMAIL

Association id·eau

Avenue William-Fraisse 10

1006 Lausanne  - Suisse

www.id-eau.org

+41 21 601 27 27