La coordination des initiatives pour les droits de la Nature s'organise

Mis à jour : oct. 23

Le site de Politis présente les différentes actions en faveur de la reconnaissance des droits de la Nature. Elles sont de plus en plus nombreuses partout sur les territoires français, suisses et européens. Le mouvement des droits de la Nature se lève et s'organise.


L'Appel du Rhône demande la reconnaissance d'une personnalité juridique au fleuve de son glacier en Suisse à son delta en France. Grâce à cette mobilisation citoyenne, collective et transnationale nous présentons ainsi, sur le terrain, au plus proche des territoires et des préoccupations de tout à chacun·e, l'importance et la nécessité de considérer les droits de la Nature.


Inventons tou·te·s ensemble ce nouveau récit afin de protéger notre maison commune : la Nature.

Mais aussi, grâce à cette justice que nous exigeons plus préventive, de sauvegarder nos droits fondamentaux et les conditions d'existence de nos enfants.


Dans les territoires, autour des fleuves, des rivières, des forêts, des arbres, à partir des écosystèmes, des communs, les différentes actions en faveur des droits de la Nature se déploient et se coordonnent pour faire reconnaître ces nouveaux droits. Il ne peut plus y avoir des gens qui décrètent le changement et d'autres qui sont spectateurs. Il nous faut partir des enjeux concrets, être à l'écoute des préoccupations des habitant·e·s dans les territoires pour discuter, débattre, impliquer le plus grand nombre dans l'élaboration d'un nouveau modèle législatif. Créons des situations d'engagement partout afin d'encourager une dynamique collective.


N'en déplaise à certain·e·s, la croissance infinie dans un monde fini n'a jamais été possible et cette aberration a de plus en plus de mal à se dissimuler malgré les derniers efforts complices d'une pensée dominante à bout de souffle. Nous en constatons aujourd'hui les dégâts sociaux, environnementaux ainsi que la violence qui est inhérente à cette pensée de toujours plus, plus vite, pour une toute petite poignée de privilégier.


Le temps nous est compté pour pouvoir infléchir la trajectoire, rester dans le cadre des 9 limites planétaires et augmenter autant que possible notre résilience commune. Peu d'outils peuvent nous le permettre autant que la reconnaissance des droits de la Nature. Agissons ensemble depuis nos territoires et nos écosystèmes, rejoignons les actions en faveur des droits de la Nature, faisons entendre collectivement ce récit, cette vision, faisons force commune, regroupons nos énergies et ne nous laissons plus détourner par ces manipulations nous contant, par tous les moyens possibles, que nous pouvons nous sauver simplement en "verdissant" notre croissance ou mieux, nos technologies, sans engager un profond changement de nos modes de vie.


Une innovation est une désobéissance qui a réussi. Il faut donc commencer par désobéir.

Jean-François Caron Maire de Loos-en-Gohelle interviewé par Mathieu Rivat, Ces Maires qui changent tout / Editions Actes Sud 2017



Frédéric Pitaval


Découvrir l'article de Politis: Les droits des écosystèmes bientôt reconnus en France ?

Nous contacter

Contactez l'association id·eau, imagination durable pour l'eau douce pour en savoir plus sur nos activités et notre actualité.

ADRESSE

TELEPHONE

EMAIL

Association id·eau

Avenue William-Fraisse 10

1006 Lausanne  - Suisse

www.id-eau.org

+41 21 601 27 27